Les femmes enceintes et le nouveau né

Pendant la grossesse :

Voici une liste de certains symptômes pouvant être améliorés avec l’ostéopathie :

• Les douleurs (ex : lombalgie, sciatique, pubalgie)

• Les problèmes de digestion, brulure d'estomac, constipation...

• Les congestions (ex : jambes lourdes, mauvaise circulation)

• Les nausées et vomissements

• Les problèmes de sommeil et de fatigue

Images

Ce gain en santé et en confort permettra aux femmes de mieux se préparer à l’accouchement. La préparation à l’accouchement peut être accompagnée par l’ostéopathie. En enlevant les restrictions et tensions dans le bassin et plus généralement dans le corps, on redonne de la mobilité et de la souplesse à la femme, réduisant ainsi les risques de complications.

L’ostéopathie permet donc de travailler sur la posture et la mécanique du corps dans son ensemble pour rendre la grossesse plus agréable, et pour faciliter l’accouchement.

Images 1

Après l’accouchement :

Pour le bébé

Les malpositions ou compressions intra-utérines ainsi que l’accouchement (surtout lorsque celui-ci a été difficile), provoque des compressions et restrictions sur le crâne, et sur le reste du coprs. Ce n’est pas sans conséquences et cela peut être source de problèmes. Après la naissance relâcher ces tensions est encore très facile et très rapide.

Liste de certains symptômes ou circonstances invitant à l’intervention d’un ostéopathe après la naissance :

  •  Votre bébé régurgite, dort peu ou pleure en permanence 
  •  Votre bébé a des difficultées pour s'alimenter, il se cambre en arrière durant la tétée
  • Il tient sa tête rentrée dans ses épaules ou en rotation toujours du même côté.
  • Il reste en flexion permanente ou est raide.
  • Après une naissance par césarienne ou par forceps.

 

Puis par la suite :

Sur les positions et activités motrices :

  •  Le bébé est raide, les bras et les mains crispés, il sursaute facilement au moindre bruit ou contact.
  •  Il a une mauvaise position de hanche, de pied, de bras.

Le sommeil :

  •  Il ne dort pratiquement pas.
  •  Les phases d’endormissement sont difficiles et longues.
  • Les réveils sont fréquents avec des cycles courts.

L’alimentation :

  • Il a du mal à téter et est très agité après la tétée.
  • Il régurgite beaucoup.

L’élimination :

  • Problème de constipation, diarrhée, gaz ou de coliques.

La respiration :

  • Il respire de façon bruyante.
  • Le nez est bouché en permanence.

La morphologie du crâne :

  • La forme du crâne est asymétrique.
  • Il a un œil qui coule en permanence.

L’immunité :

  • Infections à répétitions (otites, gastroentérite, infections pulmonaires)

Après l’accouchement :

Pour la maman

Quel est le champ d’action de l’ostéopathie ?

Voici une liste de quelques exemples :

• Douleurs lombaire, sciatique, thoracique, abdominal

• Douleurs des suites de la péridural

• Douleurs et difficultés à l’allaitement

• Contractions qui perdurent après l’accouchement

• Incontinence

• Difficultés à la marche

• Diarrhée, constipation

• Le baby blues

Allaitement bebe

Tous ces symptômes peuvent être améliorés en effectuant les techniques ostéopathiques appropriées. On facilite donc le rétablissement et on accélère le retour à l’autonomie de la maman.

Vous l’aurez donc compris, toutes les femmes et tous les nouveaux nés n’ont pas forcément besoin d’un travail ostéopathique, mais un examen de contrôle, (au même titre que certains examens médicaux de routine sont effectués tout au long de la grossesse ou après l’accouchement pour la mère et l’enfant) peut prévenir certaines complications avant, pendant, et après l’accouchement.

 

Date de dernière mise à jour : 07/07/2015